Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hérault solidaire Montpellier

  • le gaspillage alimentaire

    le gaspillage alimentaire et tout d'abord une aberration dans un monde où près d'un demi-million de personnes souffrent de la faim.

    avant cela une personne sur dix a du mal à se nourrir . Le gaspillage alimentaire a également un impact sur l'environnement

    gaspiller la nourriture

    c'est gaspiller de l'eau des ressources d'énergie au final. Le gaspillage alimentaire c'est aussi un mot. Immense gaspillage d'argent : en France le gaspillage représente ainsi pour les seuls ménages plus de 10 milliards d'euros soit 159 euros par personne.

    producteurs industriels commerçants et consommateurs : nous pouvons tous agir


    Des industriels travaillent déjà avec les producteurs et les distributeurs pour améliorer le calibrage des produits, d'autres travaillent sur des emballages qui permettent une meilleure conservation des aliments

    beaucoup de magasins agissent déjà en vendant moins chers les produits dont la date de péremption est proche un refrain plusieurs chaînes de supermarchés développe des partenariats avec des associations qui récupèrent les invendus et les redistribuent aux personnes qui en ont
    besoin

    A la cantine ou au restaurant : nous pouvons même demander à emporter ce que nous n'avons pas consommé,

    comme cela se fait déjà dans beaucoup de pays, nous pouvons tous payer contre le gaspillage alimentaire à la maison : d'abord en achetant uniquement des quantités dont nous avons réellement besoin, même si la publicité et les offres commerciales du moment nous incitent à acheter plus

    acheter malin, bien conserver les aliments et cuisiner astucieusement

  • Bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro à perpignan et le 66

    Votre projet : rendre votre logement  plus économe en énergie . Pour faciliter le financement des travaux dans votre construction, renseignez-vous sur les caractéristiques de l’éco-prêt à taux zéro… Source : www.univ-creditsfifa.fr/content/10-rachat-credit-immobilier-pas-cher-perpignan-66

    Quelles sont les personnes et les travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro à Perpignan et sa région ?

    Les personnes concernées
    Pour prétendre au bénéficie d’un éco-prêt à taux zéro, vous devez être propriétaire d’un logement, individuel ou collectif, construit avant le 1er janvier 1990. Vous, ou votre locataire, devez occuper ce logement à titre de résidence principale.

    En revanche, le bénéfice du crédit à la construction  n’est soumis à aucune condition de ressources .

    Les travaux éligibles dans le 66
    Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, vous devez avoir pour projet d’effectuer :
    – soit un bouquet de travaux de construction, c’est-à-dire un ensemble de travaux dont la réalisation entraîne une amélioration sensible de l’efficacité énergétique du logement,
    – soit des travaux immobilier  permettant d’atteindre un niveau minimal de performance énergétique globale,
    – soit des travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie,


    A noter. Un décret du 30 mars 2009 précise le détail des travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro.

  • Santé : la peau se fragilise chaque jour

    a peau correspond à cette enveloppe qui protège chacun de nous d’autrui, cette frontière qui sépare le soi du non soi. Mais, la peau c’est avant tout un organe vivant, en continuel remaniement, un organe complexe aux multiples fonctions.
    Organe visible de notre corps, la peau représente le 1/16e de notre poids et une surface de plus de deux mètres, se compose de trois structures très différentes qui sont, en allant de l’extérieur vers l’intérieur : l’épiderme, le derme, l’hypoderme.


    La peau joue un rôle sensoriel et tactile. Grâce aux terminaisons nerveuses des différents corpuscules tactiles répartis dans l’épiderme et le derme, la peau est sensible au toucher, à la traction, à la pression, aux caresses, au chaud, au froid. Elle participe à l’équilibre intime de l’individu à tous les instants et devient pour l’homme une sorte de septième sens.

    Epiderme et système nerveux : même origine embryonnaire à partir du même feuillet ectoblastique. Cette identité embryologique entre le système nerveux et la peau permet de mieux comprendre ce rôle émotionnel de la peau capable d’enregistrer tous les conflits de la vie, de l’émotion à la peur, de la colère à l’indifférence. Il expliquerait aussi cette relation étroite entre la peau et les organes profonds tels que le névraxe et les viscères. Toute excitation d’un organe profond se répercute sur les organes voisins. La peau devient ainsi une sorte de clavier « cuti-musculo-viscéral » dont chaque touche est reliée aux territoires plus profonds.

    La peau est une sorte de miroir qui renvoie aux autres l’image de notre propre personne. Etant visible à la fois par nous-même et par ceux qui nous entourent, la peau devient un véritable support de communication. Cette peau miroir peut aussi devenir source de rejet social en raison de sa couleur ou tout simplement de lésions, de maladies, de dermatoses capables de produire dégoût pour ceux qui nous entourent ou même pour toute une société (lépreux au Moyen Age).

  • agenda musique en région

    Petit passage en revue d'évènements musicaux qui ont lieu en Occitanie Languedoc-Roussillon.

    - D'abord le festival de Gospel qui à lieu à l'Eglise de Rieumes les 17 et 18 novembre prochains : c'est une nouveauté ayant pour ambition de faire découvrir le gospel da,s le Sud de la France.

    - L'exposition annuelle de peintres à la plaça nova galerie de Perpignan : toujours animée par la violoniste Lisa Yang , le 17 novembre, accompagnée au piano ou à la harpe. A découvrir pour l'ambiance ! Violoniste présente aussi à l'exposition "rêves d'artistes"

    - A Montpellier a lieu le FESTIVAL CORÉE D'ICI : du 14 au 25 novembre on peut découvrir la culture coréenne dans ses nombreux aspects

    corree.JPG

     

     

     

     

     

  • journée au château de Roquefort-les-Cascades

    Le Pays d’art et d’histoire part à la découverte du château de Roquefort-les-Cascades et de son imposante muraille le dimanche 9 juin à partir de 10h pour une journée alliant la marche et la connaissance du patrimoine. Cette animation est proposée dans le cadre des Journées Nationales de l’Archéologie.

    chateau.jpg



    Florence Guillot, archéologue en charge des fouilles à Montréal de Sos et historienne médiéviste dont le talent d’oratrice n’est plus à démontrer, vous racontera l’histoire du château au départ de l’église puis sur le sentier qui longe les murs de la forteresse.

    L’arrivée sur la plate-forme vous offrira un panorama magnifique sur le massif du Plantaurel, les gorges de Péreille et une vue plongeante sur l’église, le hameau du Carol et les cascades.

    C’est ici qu’aura lieu le repas concocté par la municipalité. Un moment unique avec la dégustation de délicieuses grillades (5€/pers) qui ne pourrait avoir lieu sans les forces vives de Roquefort-les-Cascades. Nous vous demandons de bien vouloir réserver avant le mercredi 5 juin pour des questions d’organisation.

    Après le déjeuner, Florence Guillot prendra à nouveau la parole. Elle vous offrira un tour guidé des vestiges qui se trouvent sur la crête pour mieux connaître leur signification. Et les comparera à d’autres fortifications des alentours pour en comprendre toute l’importance.

    Mentionné depuis le XIIe siècle, le château appartient en partie aux seigneurs de Dun, vassaux du comte de Foix. L’ensemble de la forteresse couvre environ 2000 m².

  • Transhumances en Barguillière

    C’est une des premières transhumances du calendrier, qui ouvre le pas à celle du Couserans et du Vicdessos.

    La transhumance en Barguillère, qui aura lieu le 19 mai, est organisée par l’association Rambail en Barguillère, par le SIEMACOF et le groupement pastoral du Prat d’Albis, avec la participation de la fédération pastorale de l’Ariège.

    700 vaches adultes, 100 chevaux, 60 brebis vont prendre leur quartier d’été au Part d’Albis et à Camp d’Andrieu.

    Et ce sera avant tout une grande fête.

    Plusieurs points de départ sont au programme.

    Le premier, à 7h, depuis Saint-Pierre-de-Rivière au côté de l’éleveur Roland Portet de Cos et ses 80 vaches gasconnes. A 7h30, c’est le départ au côté de l’éleveur Didier Dudieu de Baulou (et son troupeau de gasconnes).

    Il y a 3h30 de montée jusqu’au «Fer à cheval/Camp Andrieu», puis 1h à pied jusqu’aux Bladas.

    Le deuxième point est au départ de Ganac. Départ prévu à 9h, avec l’éleveur Alain Lagarde (110 vaches gasconnes) sur la route de Micou avec 2H30 de montée jusqu’au «Fer à cheval/Camp Andrieu» piste forestière jusqu’aux Bladas.

    Troisième point prévu à Becq avec un départ prévu à 9h avec l’éleveur Jean-Pierre Lagarde (et ses 30 vaches gasconnes), avec 1h30 de montée.

    Le retour se fera dans l’après-midi par les sentiers de randonnée balisés en jaune. Le déroulement de la journée peut être modifié en cas de mauvaise météo.

    Une buvette et une restauration rapide sont prévues sur place, même si on peut aussi amener son pique-nique.